X

Grace MOORE (1898 / 1947)

Grace Moore

icone

Après s'être notamment produite à Broadway dans quelques spectacles musicaux, Grace Moore (née à Slabtown, Etats-Unis) fait ses débuts officiels de cantatrice en 1928 au Metropolitan Opera de New York.

Son succès lui vaut de débuter à l'écran dans «A Lady's Morals» (1930) et «New Moon» (1931), produits par la M.G.M.
 La firme, insatisfaite du résultat, ne renouvelle pas son contrat et la chanteuse retourne alors sur scène où son prestige se renforce.
 Elle est alors, notamment, très appréciée en 1932 dans l'opérette «The Dubarry».

C'est en 1934, à la Columbia, qu'elle fait son retour devant les caméras dans «One Night of Love» qui est une réussite au box-office et qui en fait enfin une véritable star de Hollywood.

Sa voix continue d'enchanter le public dans «Love Me Forever» (1935) et «The King Steps Out» (1936) qui confirment sa popularité.

Malheureusement, ses films suivants, «When You're in Love» (1937) et «I'll Take Romance» (1937) reçoivent un accueil plus tiède et sa cote cinématographique baisse.

C'est en France qu'elle tourne ensuite «Louise» (1939), sous la direction d'Abel Gance.

Elle se consacre par après uniquement à l'art lyrique et ne reparaît plus à l'écran.

Elle meurt en 1947 dans un accident d'avion.

En 1953, elle est incarnée par Kathryn Grayson dans «So This Is Love», une biographie filmée qui lui est consacrée.

Marlène Pilaete