X

Lily PONS (1898 / 1976)

Lily Pons

icone

Lily Pons (née à Draguignan, France) fait ses débuts professionnels de cantatrice en 1928.

Elle chante pour la première fois au Metropolitan Opera de New York en 1931 et ne tarde pas à devenir une des plus célèbres artistes de cette prestigieuse maison, où elle restera trente ans.

En 1935, elle est engagée par la R.K.O., qui espère la lancer comme vedette de cinéma et la voir ainsi concurrencer Jeanette Mac Donald et Grace Moore.
 Elle est alors la star de trois films qui exploitent bien sûr ses dons vocaux : «I Dream Too Much» (1935), «That Girl From Paris» (1937) et «Hitting a New High» (1937).
 Les résultats sont, dans l'ensemble, plutôt décevants.

On ne la revoit à l'écran que dans « Carnegie Hall» (1947), une production de la United Artists qui rassemble d'autres grands noms de la musique comme Arthur Rubinstein ou Leopold Stokowski.

Marlène Pilaete