X

Elsa LANCHESTER (1902 / 1986)

Elsa Lanchester

icone

Alors qu'elle se produit au music-hall, Elsa Lanchester (née à Lewisham, Grande-Bretagne) tourne en 1924 un film qui ne sera jamais montré au public.

Elle fait ses débuts officiels à l'écran en 1927 et, en 1928, elle est la vedette de trois courts-métrages tirés d'histoires du célèbre écrivain H.G.Wells, «Bluebottles», «The Tonic» et «Daydreams».

Par la suite, l'actrice tient au cinéma des rôles d'importance variable mais sa personnalité et son talent lui assurent toujours de se faire remarquer.

Après plusieurs films, parmi lesquels «The Officer's Mess» (1931), «Potiphar's Wife» (1931) ou encore «The Private Life of Henry VIII» (1933), qui lui permet d'incarner Anne de Clèves aux côtés de son époux, Charles Laughton, elle part aux Etats-Unis.

Elle y est alors l'interprète de trois productions, «David Copperfield» (1935), «Naughty Marietta» (1935) et, surtout, «The Bride of Frankenstein» (1935), qui lui offre sans doute son rôle le plus célèbre, celui de la créature destinée à servir de compagne au monstre.

De retour en Angleterre, on la voit dans «The Ghost Goes West» (1936), «Rembrandt» (1936) et «Vessel of Wrath» (1938), ces deux derniers à nouveau en compagnie de son mari.

Par après, c'est aux U.S.A. qu'elle poursuit sa carrière avec, entre autres, «Ladies in Retirement» (1941), «Passport to Destiny» (1944), «The Spiral Staircase» (1946), «The Big Clock» (1948), «Come to the Stable» (1949), «Mystery Street» (1950), «Hell's Half Acre» (1954), «Bell Book and Candle» (1958), «That Darn Cat !» (1965), «Blackbeard's Ghost» (1967), «Willard» (1971), «Murder by Death» (1976),…

On retrouve en outre le couple Charles Laughton - Elsa Lanchester dans «Tales of Manhattan» (1942) et «Witness for the Prosecution» (1957).

Marlène Pilaete