X

Nathalie KOVANKO (1899 / 1967)

Nathalie Kovanko

icone

Nathalie Kovanko (née à Yalta, Ukraine, à l’époque Empire russe) est une star du cinéma russe de 1917 à 1919 grâce à des films comme «Zakoldovanny ykrug» (1917), «Idi za mnoi» (1917), «Bolotnye mirazhi» (1918), «Iskateli zhemchuga» (1918), «Bal gospoden» (1918), «Grekh i iskuplenie» (1919) ou encore «Obronennaya mechta» (1919).

Suite à la révolution, elle quitte son pays natal et émigre en en France.
 Elle y continue son parcours de vedette et est l’interprète de, entre autres, «L’ordonnance» (1920), «Les contes des Mille et une nuits» (1921), «Jean d’Agrève» (1922), «Le chant de l’amour triomphant» (1923), «La dame masquée» (1924), «Michel Strogoff» (1926),…

Durant sa carrière, elle est dirigée à de nombreuses reprises par son époux, le réalisateur Victor Tourjansky.

Après 1926, sa filmographie ne comporte plus qu’un seul titre, «Volga en flammes» (1934), dans lequel elle tient le second rôle féminin.

Elle divorce ensuite de Tourjansky et finit par retourner en Russie.

Marlène Pilaete