X

Constance CUMMINGS (1910 / 2005)

Constance Cummings

icone

Constance Cummings (née à Seattle, Etats-Unis) débute à l'écran en 1931.

Vedette du cinéma américain jusqu'en 1935, elle est l'interprète de, entre autres, «The Criminal Code» (1931), «The Last Parade» (1931), «American Madness» (1932), «Movie Crazy" (1932), «The Mind Reader» (1933), «Glamour» (1934), «Remember Last Night ?» (1935),…

En 1933, elle épouse l'auteur anglais Benn Levy et tourne «Heads We Go» et «Channel Crossing» dans la patrie de son mari.
 Elle ne tarde pas à s'installer en Grande-Bretagne. Après y avoir été l'interprète de deux autres films, «Seven Sinners» (1936) et «Stranger on a Honeymoon» (1936), elle accorde sa préférence à la scène, où elle remporte de grands succès.

Parmi les pièces dans lesquelles on peut apprécier son talent, on peut citer, entre autres, «Goodbye Mr Chips» en 1938, «N'écoutez pas mesdames» en 1948, «Winter Journey» en 1952, «Huis clos» en 1962, «Who's Afraid of Virginia Woolf» en 1964, «Hamlet» en 1969, «Long Day's Journey Into Night» en 1971 ou encore «Wings», qui lui vaut un "Tony Award" de la meilleure actrice en 1979.

Elle ne revient plus au cinéma qu'irrégulièrement.
 On peut néanmoins encore citer ses rôles dans les productions britanniques «Busman's Honeymoon» (1940), «The Foreman Went to France" (1942), «Blithe Spirit» (1945), «The Intimate Stranger» (1956), «Sammy Going South» (1963),…

Marlène Pilaete