X

Ilse WERNER (1918 ? 1921 ? / 2005)

Ilse Werner

icone

De père hollandais et de mère allemande, Ilse Werner (née à Batavia, aujourd'hui Jakarta, Indonésie) part pour Francfort en 1931 et, quelques années plus tard, s'installe en Autriche.
 Elle s'y fait remarquer au théâtre en 1937 et y débute à l'écran en 1938.

Elle quitte ensuite ce pays pour l'Allemagne, où elle est engagée par la U.F.A.

Elle s'impose rapidement comme une des grandes stars du cinéma allemand de l'époque et est l'interprète de, notamment, «Bel Ami» (1939), «Wunschkonzert» (1940), «Die schwedische Nachtigall» (1941), «Wir machen Musik» (1942), «Münchhausen» (1943), «Grosse Freiheit Nr 17» (1944),…

En plus d'être une bonne chanteuse, elle possède un don étonnant pour siffler harmonieusement des mélodies et se révèle une virtuose dans ce domaine.

Après une interruption de quelques années après la fin de la guerre, elle tourne à nouveau quelques films de 1949 à 1955, parmi lesquels «Geheimnisvolle Tiefe» (1949), «Mutter sein dagegen sehr» (1951) ou encore «Ännchen von Tharau» (1954).

Par la suite, elle travaille surtout sur scène et à la télévision et ne fait plus qu'un dernier retour au cinéma dans «Die Hallo-Sisters» (1990).

Marlène Pilaete