X

Angelika HAUFF (1922 ? 1923 ? / 1983)

Angelika Hauff

icone

Angelika Hauff (née à Vienne, Autriche) est une des dernières actrices à être promue vedette par l'industrie cinématographique du Troisième Reich.
 Avant que celle-ci ne s'effondre en même temps que le régime nazi, la jeune femme se fait un nom grâce à «Zirkus Renz» (1943), «Melusine» (1944) et «Der 13 Freitag» (1944).

Elle fait sa réapparition à l'écran en 1948 et retrouve rapidement les faveurs du public.
 Durant plusieurs années, elle tourne régulièrement en Allemagne et dans son pays natal.
 Elle est alors l'interprète de, entre autres, «Tromba» (1949), «Figaros Hochzeit» (1949), «Das Mädchen aus der Südsee» ( 1950), «Der letzte Schuss» ( 1951), «Ein ganz grosses Kind» (1952), «Fräulein Casanova» (1953), «Das Phantom des grossen Zeltes» (1954), «Mozart» (1955),…

On la voit en outre dans la co-production brasilo-germano-argentine «Mundo extrano/Die göttin vom Rio Beni» (1950) et elle figure au générique de deux films brésiliens, «Fatalidade» (1953) et «Chamas no cafezal» (1953).
 Elle figure également à l'affiche de «Martin Toccaferro» (1953), réalisé en Italie.

Après 1955, elle travaille très peu pour le cinéma et se consacre principalement à la scène.

Marlène Pilaete