X

Johanna MATZ (1932)

Johanna Matz

icone

Après avoir fait preuve de son talent au théâtre, Johanna Matz (née à Vienne, Autriche) débute à l'écran en 1951.
 Elle devient rapidement une star de cinéma et, durant sa carrière, on la connaît aussi sous le nom de Hannerl Matz.

Elle travaille en Allemagne et dans son pays natal et est l'interprète de, entre autres, «Zwei in einem Auto» (1951), «Im weissen Rössl» (1952), «Die Försterchristl» (1952), «Hannerl» (1952), «Alles für Papa» (1953), «Regine» (1955), «Ingrid - die Geschichte einer Fotomodells» (1955), «Mozart» (1955), «Der Kongress tanzt» (1956), «Das Dreimäderlhaus» (1958), «Die unvollkommene Liebe» (1959), «Geschichten aus der Wienerwald» (1961), «Das Leben beginnt um acht» (1962), «Rote Lippen soll man küssen» (1963), «Ruf der Wälder» (1965),…

Elle est en outre dirigée par Otto Preminger dans «Die Jungfrau auf dem Dach» (1953), la version allemande de son film «The Moon is Blue».
 Elle y reprend le rôle féminin principal tenu par Maggie McNamara dans la version américaine.

Après 1965, elle tourne beaucoup moins pour le cinéma et se produit plutôt sur scène et à la télévision.

Marlène Pilaete