X

Joanna BARNES (1934)

Joanna Barnes

icone

Joanna Barnes (née à Boston, États-Unis) débute au cinéma en 1957.
 L'année suivante, elle tient, notamment, un bon second rôle dans «Auntie Mame», qui lui vaut une nomination aux Golden Globes dans la catégorie «nouvelle star de l'année».

De 1959 à 1975, elle est l'interprète de «Tarzan, the Ape Man» (1959), dans lequel elle incarne Jane, «Spartacus» (1960), «The Parent Trap» (1961), «The Purple Hills» (1961), «Goodbye Charlie» (1964), «Too Many Thieves» (1966), «The War Wagon» (1967), «Don't Make Waves» (1967), «B.S. I Love You»(1971) et «I Wonder Who's Killing Her Now» (1975).

Cette actrice, qui touchera aussi à la littérature et au journalisme, est beaucoup plus active à la télévision et apparaît dans de nombreuses séries télévisées, parmi lesquelles «Cheyenne», «Maverick», «Les incorruptibles», «Laramie», «The Beverly Hillbillies», «Mannix», «La planète des singes», «Quincy», «L'île fantastique», «Drôles de dames», «L'amour du risque», «Arabesque»,…

En 1998, elle revient au grand écran dans le remake de «The Parent Trap».
 Elle y joue la mère du personnage qu'elle interprétait dans la version de 1961.

Marlène Pilaete