X

Phyllis HAVER (1899 / 1960)

 

Phyllis Haver

icone

Phyllis Haver (née à Douglass, Etats-Unis) débute à l'écran en 1917 comme bathing beauty chez Mack Sennett.
 Celui-ci la fait bientôt passer du rang de figurante décorative à celui d'actrice et la jeune fille peut exercer ses dons pour le burlesque dans, entre autres, «Hearts and Flowers» (1919), «Love, Honor and Behave !» (1920) «Home Talent» (1921) ou encore «A Small Town Idol» (1921).

A partir de 1923, elle n'est plus sous contrat avec Sennett et, désormais, ne se limite plus à la comédie.
 Devenue une vedette à part entière, elle est alors l'interprète de, notamment, «The Christian» (1923), «The Bolted Door» (1923), «Singer Jim McKee» (1924), «New Brooms» (1925), «A Fight to the Finish» (1925), «The Nervous Wreck» (1926), «What Price Glory» (1926), «The Way of All Flesh» (1927), «Chicago» (1927), «The Battle of the Sexes» (1928), «Sal of Singapore» (1928), «The Shady Lady» (1928), «The Office Scandal» (1929),…

A la suite de son mariage en 1929 avec un millionnaire (dont elle divorcera 16 ans plus tard), elle abandonne le cinéma.
 En 1960, elle se suicide dans un moment de dépression.

Marlène Pilaete