X

Esther WILLIAMS (1921 / 2013)

Esther Williams

icone

Championne de natation, Esther Williams (née à Inglewood, États-Unis) aurait dû participer aux Jeux Olympiques de 1940 mais ceux-ci sont annulés suite au conflit mondial.
 Elle se tourne alors vers l'univers du show-business et participe, aux côtés de Johnny Weissmuller, au spectacle «Aquacade».

Elle est ensuite engagée par la M.G.M. et débute à l'écran en 1942.
 Elle devient une star grâce à «Bathing Beauty» (1944), dans lequel elle effectue un spectaculaire ballet aquatique et c'est dans ce domaine qu'elle va s'illustrer brillamment dans la plupart de ses films suivants.

Parmi ceux-ci, on peut citer, notamment, «Thrill of a Romance» (1945), «This Time for Keeps» (1947), «On an Island with You» (1948), «Neptune's Daughter» (1949), «Pagan Love Song» (1950), «Million Dollar Mermaid» (1952), «Dangerous When Wet» (1953),…
 Ses dons de nageuse lui permettent de remporter un grand succès et, en 1949 et 1950, elle fait partie des dix vedettes les plus populaires au box-office américain.

En 1955, l'échec commercial de «Jupiter's Darling», dernier film de son contrat avec la M.G.M., marque la fin d'une époque.
 Elle tient ensuite des rôles dramatiques dans quelques productions, sans y faire grande impression, avant de disparaître des écrans dans le début des années 60.

En gestionnaire avisée de son image, Esther Williams s'est illustrée aussi dans le monde des affaires en prêtant son nom à des lignes de piscines et de maillots de bain.

Marlène Pilaete