X

Sally BLANE (1910 / 1997)

Sally Blane

icone

A l'instar de ses sœurs, Loretta et Polly Ann Young, Sally Blane (née à Salida, États-Unis) débute à l'écran comme figurante alors qu'elle est une enfant.
 Elle se lance véritablement dans le cinéma en 1927 et devient rapidement une vedette, s'illustrant le plus souvent dans des films de série B.

Elle est l'interprète de, entre autres, «Shootin'Irons» (1927), «Dead Man's Curve» (1928), «The Vanishing Pioneer» (1928), «The Vagabond Lover» (1929), «Eyes of the Underworld» (1929), «A Dangerous Affair» (1931), «The Spirit of Notre Dame» (1931), «Shanghaied Love» (1931), «Probation» (1932), «The Phantom Express» (1932), «The Reckoning» (1932), «Advice to the Lovelorn» (1933), «The Silver Streak» (1934), «Half a Sinner» (1934), «Against the Law» (1934), «The Great Hopital Mystery» (1937), «Crashing Through Danger» (1938), «Fighting Mad» (1939),…
Elle est en outre la protagoniste de deux productions britanniques, «Mayfair Girl» (1933) et «Crime on the Hill» (1933).

Après 1939, elle ne tourne plus que deux films, «La fuga» (1944), réalisé au Mexique par Norman Foster, son époux depuis 1937, et «A Bullet for Joey» (1955).

Marlène Pilaete