X

Wanda HAWLEY (1895 / 1963)

Wanda Hawley

icone

Wanda Hawley (née à Scranton, Etats-Unis) débute à l'écran à la Fox en 1917, sous le nom de Wanda Petit.

En 1918, elle devient une des étoiles de la Paramount et adopte son pseudonyme définitif. Elle y est l'interprète de, notamment, «The Gypsy Trail» (1918), «Peg o'My Heart» (1919), «Greased Lightning « (1919), «Her First Elopement» (1920), «Miss Hobbs» (1920), «Her Face Value» (1921), «The Love Charm» (1921), «The Truthful Liar» (1922), «Bobbed Hair» (1922), «The Young Rajah» (1922),…

Elle est également dirigée à quatre reprises par Cecil B.De Mille dans «Old Wives for New» (1918), «We Can't Have Everything» (1918), «For Better, for Worse» (1919) et «The Affairs of Anatol» (1921).

Sa collaboration avec la Paramount s'achève avec «Nobody's Money» (1923).

Elle poursuit ensuite sa carrière de vedette mais tourne alors, la plupart du temps, pour des compagnies de seconde catégorie. On peut ainsi la voir dans, entre autres, «Reckless Romance» (1924), «Stop Flirting» (1925), «American Pluck» (1925), «A Desperate Moment» (1926), «Midnight Limited» (1926), «The Eyes of the Totem» (1927),…

Elle est en outre la protagoniste de deux productions anglaises, «Fires of Fate» (1923) et «Lights of London» (1923).

A la fin des années 20, sa renommée s'est fortement estompée et, après quelques rares films parlants, elle disparaît des écrans dans le début des années 30. Durant la même décennie, elle serait, selon certaines sources, devenue call-girl à Chicago.

Marlène Pilaete