X

Gertrude OLMSTEAD (1897 ? 1904 ? / 1975)

Gertrude Olmstead

icone

Lauréate d'un concours de beauté, Gertrude Olmstead (née à Chicago, États-Unis) débute à l'écran au début des années 20. On la remarque rapidement et, devenue une vedette, elle tourne régulièrement durant cette décennie.

Elle est alors l'interprète de, notamment, «The Scrapper» (1922), «The Loaded Door» (1922), «Cameo Kirby» (1923), «Babbitt» (1924), «Lover's Lane» (1924), «Cobra» (1925), «The Monster» (1925), «Monte Carlo» (1926), «Sweet Adeline» (1926), «Buttons» (1927), «Sporting Goods» (1928), «The Lone Wolf's Daughter» (1929),…

En 1924, lorsque le tournage de «Ben Hur» commence sous la direction de Charles Brabin, c'est elle qui est choisie pour incarner la douce héroïne, Esther. Mais bientôt, la M.G.M., déplorant la lenteur du tournage et peu satisfaite par les rushes, confie la réalisation du film à Fred Niblo et remplace l'actrice, qui avait d'autres engagements à tenir, par May MacAvoy.

Gertrude Olmstead se retire en 1930 mais conserve néanmoins certains liens avec l'industrie cinématographique en sa qualité d'épouse, depuis 1926, du réalisateur Robert Z. Leonard.

Marlène Pilaete