X

Phyllis KIRK (1927 ? 1929 ? / 2006)

Phyllis Kirk

icone

Après avoir été remarquée en 1949 à Broadway dans «My Name is Aquilon», l’adaptation d’une pièce de Jean-Pierre Aumont, Phyllis Kirk (née à Plainfield ou à Syracuse, Etats-Unis) débute à l’écran en 1950.

Elle devient une vedette en 1953, principalement grâce au film d’horreur «House of Wax».
 La même année, elle est aussi l’interprète du western « Thunder Over the Plains ».

Elle tourne ensuite cinq autres films à Hollywood : le thriller «Crime Wave», (1954), les westerns «Canyon Crossroads» (1955) et «Johnny Concho» (1956), le drame «Back from Eternity» (1956) et la comédie «The Sad Sack» (1957).

Elle est également la protagoniste de deux productions britanniques, «River Beat» (1954) et «That Woman Opposite» (1957).

Dès 1958, elle ne travaille plus pour le Septième Art mais, active à la télévision depuis le début des années 50, elle continue à se produire au petit écran.
 Dans ce domaine, on se rappelle notamment d’elle dans la série «The Thin Man (Monsieur et Madame détectives) » qui lui permet, de 1957 à 1959, de reprendre le rôle tenu par Myrna Loy au cinéma.

Dès le début des années 70, des ennuis de santé la poussent à abandonner le métier d’actrice. Plus tard, on la retrouve dans l’univers des relations publiques et elle est publicitaire pour la chaîne CBS News durant quelque temps.

Ajoutons encore que Phyllis Kirk, opposée à la peine de mort, tentera, sans succès, d’éviter l’exécution de Caryl Chessman et aidera, dans les années 60, à l’établissement et au financement de programmes préscolaires, afin de venir en aide à des familles pauvres de la région de Los Angeles.

Marlène Pilaete