X

Dora KOMAR (1914 / 2006)

Dora Komar

icone

Dora Komar (née à Vienne, Autriche) se fait d’abord connaître sur les planches.
 Soprano légère, elle interprète des œuvres comme «Le mariage de Figaro» ou «La flûte enchantée» et se taille une jolie réputation.

Elle devient aussi une vedette de cinéma dans les années 40 et est alors l’interprète de «Operette» (1940), «Immer nur du» (1941), «Karneval der Liebe» (1943) et «Glück unterwegs» (1944).

Dans les derniers mois de la guerre, elle commence le tournage de «Wiener Mädeln», sous la direction de Willi Forst, mais, après l’effondrement de l’Allemagne nazie, le film est mis de côté et ne sortira finalement qu’en 1949.

Après la fin du conflit mondial, Dora Komar s’installe à Rio de Janeiro, où elle continue sa carrière sur scène.

Elle rentrera à Vienne au milieu des années 70.

Marlène Pilaete