X

Elisabeth MÜLLER (1926 / 2006)

Elisabeth Müller

icone

Alors qu’elle mène une carrière théâtrale, Elisabeth Müller (née à Bâle, Suisse) débute à l’écran dans son pays natal dans «Matto regiert» (1947).

Elle attend ensuite 1952 pour revenir au cinéma en Allemagne, où elle devient rapidement une des stars les plus populaires des années 50.
 Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Moselfahrt aus Liebeskummer» (1953), «Das Bekenntnis der Ina Kahr» (1954), «Andre und Ursula» (1955), «Rosen für Bettina» (1956), «Gestehen sie, Dr. Corda !» (1958), «Alle tage ist kein Sonntag» (1959),…

Elle a alors notamment pour partenaires des acteurs en vogue de l’époque comme Curd Jürgens, O.W. Fischer, Hardy Krüger ou encore Peter Van Eyck.

Elle tourne en outre «Skandal in Ischl» (1957) en Autriche et revient en Suisse pour «Taxichauffeur Bänz» (1957).
 Elle fait également deux incursions dans le cinéma anglo-saxon en donnant la réplique à Robert Taylor dans le film américain «The Power and the Prize» (1956) et à Robert Mitchum dans la production britannique «The Angry Hills» (1959).

Dès 1960, elle ne travaille plus pour le Septième Art et privilégie la scène.

De temps à autre, elle apparaît toutefois dans quelques téléfilms.

Marlène Pilaete