X

Dale EVANS (1912 / 2001)

Dale Evans

icone

Après avoir été remarquée comme chanteuse à la radio et dans des orchestres, Dale Evans (née à Uvalde, Etats-Unis) débute à l’écran en 1942 et, dès l’année suivante, travaille pour les studios Republic, dont elle devient rapidement une des vedettes.

La plus grande partie de sa renommée lui vient de la longue série de westerns qu’elle tourne de 1944 à 1951 en compagnie de Roy Rogers, qu’elle épouse d’ailleurs en 1947.
 Ils figurent ensemble au générique de, entre autres, «Cowboy and the Senorita» (1944), «The Yellow Rose of Texas» (1944), «Utah» (1945), «Man from Oklahoma» (1945), «My Pal Trigger» (1946), «Roll on Texas Moon» (1946), «Apache Rose» (1947), «Bells of San Angelo» (1947), «Down Dakota Way» (1949), «The Golden Stallion» (1949), «Bells of Coronado»(1950), «Trigger, Jr.» (1950), «South of Caliente» (1951),…

Elle a parfois l’occasion de figurer au générique de productions sans son partenaire attitré, par exemple dans la comédie musicale «Hitchike to Happiness» (1945) ou encore dans les films policiers «The Trespasser» (1947) et «Slippy McGee» (1948).

Après «Pals of the Golden West» (1951), elle délaisse le cinéma pour la télévision.

Dans ce domaine, on la voit notamment aux côtés de son mari dans le populaire «Roy Rogers Show» (1951-1957).

Marlène Pilaete