X

La JANA (1905 / 1940)

La Jana

icone

La Jana (née à Vienne, Autriche) est déjà une danseuse connue lorsqu’elle débute à l’écran en 1925.
 Sa carrière cinématographique progresse petit à petit et, de 1928 à 1931, elle figure en tête de générique de, notamment, «Ritter der Nacht» (1928), «Der Ladenprinz» (1928), «Der lustige Witwer» (1929), «Die Warschauer Zitadelle» (1930), «Der Schlemil» (1931),…

A partir de 1932, elle s’éloigne des plateaux de tournage et se consacre à la scène.
 On ne la voit alors que dans un court-métrage en 1934.

Elle fait son retour au cinéma dans «Truxa» (1936), dont le succès la place au premier rang des stars du cinéma allemand, auquel elle apporte une touche d’exotisme et de sensualité.
 Elle est ensuite l’interprète de «Der tiger von Eschnapur» (1937), «Das indische Grabmal» (1937), «Es leuchten die Sterne» (1938), «Menschen vom Varieté» (1939) et «Stern von Rio» (1940), qui lui permettent bien sûr de mettre en valeur ses dons chorégraphiques.

Elle meurt en pleine gloire en 1940, victime d’une pleurésie.

Marlène Pilaete