X

Hansi KNOTECK (1914 / 2014)

Hansi Knoteck

icone

Hansi Knoteck (née à Vienne, Autriche) débute à l’écran en 1934.
 Sa fraîcheur et son naturel sont vite remarqués et elle ne tarde pas à devenir une star.
 Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Das Mädchen vom Moorhof» (1935), «Waldwinter» (1936), «Inkognito» (1936), «Das schöne Fräulein Schragg» (1937), «Gewitter in Mai» (1937), «Der Edelweisskönig» (1938), «Heimatland» (1939), «Waldrausch» (1939), «Im Schatten des Berges» (1940), «Venus vor Gericht» (1941), «Der laufende Berg» (1941), «Die Erbin vom Rosenhof» (1942),…

En 1942, elle donne naissance à un fils et il faut attendre «Das war mein Leben» (1944) pour la revoir au cinéma.

Son film suivant, «Frühlingsmelodie», reste inachevé, suite à l’effondrement de l’Allemagne hitlérienne.

De 1950 à 1955, le public des salles obscures retrouve l’actrice au générique de huit productions, parmi lesquelles «Der fidele Tankstelle» (1950), «Heimat, deine Sterne» (1951), «Heimatglocken» (1952), «Am Anfang war es Sünde» (1954), «Der dunkle Stern» (1955),…

Par la suite, sa filmographie ne s’enrichit plus que de «Der Jäger von Fall» (1974).

Ajoutons que, durant la seconde guerre mondiale, elle a fait partie de la résistance anti-nazie en compagnie de son mari, l’acteur Viktor Staal.

Marlène Pilaete