X

Barbara PAYTON (1927 / 1967)

Barbara Payton

icone

Barbara Payton (née à Cloquet, États-Unis) débute à l’écran en 1949.
 On ne tarde pas à remarquer cette spectaculaire blonde, qui accède rapidement aux premiers rôles.

Parmi ses films, on peut citer, entre autres, «Trapped» (1949), «Kiss Tomorrow Goodbye» (1950), «Only the Valiant» (1951), «Bride of the Gorilla» (1951), «Run for the Hills» (1953),…
 Elle est en outre la vedette de deux films anglais «The Flanagan Boy» (1953) et «Four Sided Triangle» (1953).

Mais l’actrice fait finalement d’avantage parler d’elle par sa vie privée mouvementée.
 En septembre 1951, par exemple, les acteurs Franchot Tone et Tom Neal, avec qui elle entretient des liaisons, se battent pour elle.
 Le premier finit à l’hôpital mais épouse néanmoins peu après la jeune femme.
 Quelques semaines après le mariage, elle le quitte pour retrouver Tom Neal !
 Par la suite, elle se réconcilie avec son époux mais le divorce finit malgré tout par être prononcé en mai 1952, l’attirance pour Neal semblant être la plus forte.
 Décidément très instable, elle se séparera de toute façon plus tard de son amant.

Ayant acquis une réputation sulfureuse, Barbara Payton voit sa carrière chanceler et, après avoir tourné «Murder is my Beat» (1955), elle disparaît des écrans pour ne plus y revenir.

Le reste de son existence est notamment émaillé d’arrestations pour état d’ébriété et prostitution.

L’alcool ayant fini par avoir raison de son cœur et de son foie, elle meurt à l’âge de 39 ans.

Marlène Pilaete