X

Shelley FABARES (1944)

Shelley Fabares

icone

Nièce de l’actrice Nanette Fabray, Shelley Fabares (née à Santa Monica, Etats-Unis) débute au petit écran alors qu’elle n’a pas encore dix ans.
 On peut ainsi la voir, notamment, aux côtés de Frank Sinatra en 1953 dans un des shows télévisés de celui-ci.

Elle aborde le cinéma en 1955 en incarnant la fille de Rock Hudson et de Cornell Borchers dans «Never Say Goodbye».
 Quelques autres films suivent avant qu’elle ne devienne une jeune étoile de la télévision grâce à la série «The Donna Reed Show», à laquelle elle participe de 1958 à 1963.

Elle en profite aussi pour tâter de la chanson et, dans ce domaine, obtient un numéro 1 au Billboard américain en 1962 avec le titre «Johnny Angel».

De 1964 à 1968, elle renoue avec le Septième Art en tournant six productions. Elle est alors la partenaire d’Elvis Presley dans «Clambake» (1967).
 Elle partage en outre la vedette avec d’autres chanteurs connus de l’époque : Fabian dans «Ride the Wild Surf» (1964), le groupe Herman’s Hermits dans «Hold On !» (1966) et Hank Williams Jr dans «A Time to Sing» (1968).

Dès 1969, elle se consacre principalement à la télévision et ne travaille presque plus pour le cinéma.

Marlène Pilaete