X

Tuesday WELD (1943)

Tuesday Weld

icone

Mannequin depuis l’enfance, Tuesday Weld (née à New York, Etats-Unis) montre également une certaine précocité dans le métier de comédienne.
 Le public des salles obscures fait sa connaissance dans «Rock, Rock, Rock» (1956), dans lequel elle tient le rôle féminin principal et est entourée d’étoiles de la chanson de l’époque comme Chuck Berry, Frankie Lymon ou LaVern Baker.

En quelques années, l’adolescente gravit rapidement les échelons de la célébrité.
 Elle ne se fait pas éclipser par Paul Newman, Joanne Woodward et Joan Collins dans «Rally Round the Flag, Boys !» (1958) et interprète la fille de Danny Kaye dans «The Five Pennies» (1959).

Durant la saison 1959-1960, elle fait grimper sa cote en incarnant Thalia Menninger, une jeune fille attirée par le pouvoir et l’argent, dans la populaire série télévisée «The Many Loves of Dobbie Gillis».

En 1960, elle est considérée comme une des vedettes les plus prometteuses de sa génération. Elle tourne régulièrement jusqu’au début des années 70 et, au fil des ans, prouve que, derrière son image de ravissante poupée, se cache une actrice douée.

Parmi ses films, on peut citer, entre autres, «High Time» (1960), «Sex Kittens Go to College» (1960), «Wild in the country» (1961), «Bachelor Flat» (1962), «Soldier in the Rain» (1963), «The Cincinnati Kid» (1965), «Lord Love a Duck» (1966), «Pretty Poison» (1968), «I Walk the Line» (1970), «A Safe Place» (1971), «Play It As It Lays» (1972),…

A partir de 1973, elle travaille moins pour le grand écran mais on peut encore mentionner sa présence dans, notamment, «Looking for Mr. Goodbar» (1977), «Once Upon a Time in America» (1984) ou encore «Falling Down» (1993).

Elle apparaît en outre dans une dizaine de téléfilms.

Marlène Pilaete