X

Geneviève GRAD (1944)

Geneviève Grad

icone

Geneviève Grad (née à Paris, France) débute à l’écran en 1959.
 L’année suivante, elle incarne la jeune Isabelle dans «Le capitaine Fracasse» et sa carrière de vedette est lancée.

On se rappelle particulièrement d’elle en fille de Louis de Funès dans «Le gendarme de Saint-Tropez» (1964), «Le gendarme à New York» (1965) et «Le gendarme se marie» (1968), les trois premiers épisodes de la célèbre série.

Dans sa filmographie, on relève aussi plusieurs co-productions internationales d’aventures comme «I Normanni» (1962), «Sandokan, la tigre di Mompracem» (1963), «Gibraltar» (1964) ou encore «OSS 117 prend des vacances» (1969).
 L’actrice tâte également du péplum dans «Il conquistatore di Corinto» (1962), «Ercole contre Molock» (1963) et «L’eroe di Babilonia» (1963).

Elle est en outre la protagoniste de «Su nombres e Daphne» (1966) en Espagne et de «O palacio dos anjos» (1970) au Brésil.

Parmi ses autres films, on peut citer, notamment, «L’empire de la nuit» (1962), dans lequel elle joue aux côtés d’Eddie Constantine.

Après «Flash love» (1971), une réalisation d’un certain Jean-Marie Pontiac, on ne la revoit plus au cinéma qu’à quatre reprises, dans des seconds rôles.

Marlène Pilaete