X

Nicole MAUREY (1926 / 2016)

Nicole Maurey

icone

Nicole Maurey (née à Bois-Colombes, France) débute à l’écran en 1943.
 Elle devient une vedette dans le début des années 50 et, dans son pays natal, est l’interprète de, entre autres, «Le dernier Robin des Bois» (1952), «Les compagnes de la nuit» (1953) ou encore «Action immédiate» (1956).

Mais, de 1953 au début des années 60, c’est le cinéma anglo-saxon qui utilise le plus l’actrice. Elle est alors à l’affiche de neuf films anglais, parmi lesquels «The Constant Husband» (1955), «The Weapon» (1956), «Rogue’s Yarn» (1957), «The House of the Seven Hawks» (1959), «His and Hers» (1961), «The Day of the Triffids» (1962),…
On peut aussi la voir dans les productions américaines «Little Boy Lost» (1953), «Secret of the Incas» (1954), «The Bold and the Brave» (1956), «Me and the Colonel» (1958), «The Jayhawkers» (1959) et «High Time» (1960).

Après 1962, elle travaille peu pour le grand écran et, de retour en France, elle ne tourne plus alors que «Pleins feux sur Stanislas» (1965), «Sale temps pour les mouches» (1966), «Gloria» (1977) et «Chanel solitaire» (1981).

Elle est par contre plus active sur scène et à la télévision.

Marlène Pilaete