X

Agnes PETERSEN (1904 / ?)

Agnes Petersen

icone

Agnes Petersen débute à l’écran dans son Danemark natal en étant la partenaire des deux populaires comiques Doublepatte et Patachon dans «Raske Riviera Rejsende» (1924) et «Ole Opfinders offer» (1924).
 Elle tient ensuite un des rôles principaux de «Den store Magt» (1925), sous la direction d’August Blom, et sa carrière de vedette est lancée.

L’actrice se partage ensuite entre divers pays.
 En Allemagne, elle est l’interprète de «Dr Bessels Verwandlung» (1927), «Die Gefangene von Shanghai» (1927), «Frauenarzt Dr Schäfer» (1928) et «Der geheime Kurier» (1928), qui lui permet de jouer aux côtés d’Ivan Mosjoukine, dont elle deviendra la deuxième épouse.

Elle retrouve aussi Doublepatte et Patachon en Autriche pour «Schwiegersöhne» (1926) et apparaît dans la co-production germano-française «Geheimnisse des Orients/Shéhérazade» (1928).

La cosmopolite étoile est en outre dirigée par le réalisateur tchèque Carl Lamac dans «Hrich» (1929) et par le metteur en scène polonais Michal Waszynski dans «Kult ciala» (1930).

Sa carrière cinématographique se termine avec «Den farliga leken» (1930), version suédoise du film américain «The Laughing Lady», réalisée en France dans les studios Paramount de Joinville.

Marlène Pilaete