X

Barbara McNAIR (1934 / 2007)

Barbara McNair

icone

Célèbre chanteuse afro-américaine, Barbara McNair (née à Chicago, Etats-Unis) connaît ses premiers succès dans la seconde moitié des années 50 et est à l’apogée de sa carrière durant les années 60 et au début des années 70.
 Elle travaille alors sur scène, à la télévision et enregistre des disques.

Elle débute au Septième Art dans un petit rôle de «Spencer’s Mountain» (1963) mais c’est de 1968 à 1971 qu’elle est véritablement considérée comme une vedette de cinéma.

Elle est alors l’interprète de «If He Hollers, Let Him Go !» (1968), dans lequel elle fait beaucoup parler d’elle en apparaissant dénudée, et de «Stiletto» (1969).

Elle est aussi la partenaire d’Elvis Presley dans «Change of Habit» (1969) et incarne l’épouse de Sidney Poitier dans «They Call Me Mister Tibbs !» (1970) et «The Organization» (1971).

Elle est enfin une des protagonistes de «Paroxismus» (1969), co-production italo-germano-britannique réalisée par Jesus Franco.

En 1972, elle est accusée de détention de drogue et, bien qu’elle soit plus tard déclarée non-coupable, cette affaire nuit à sa carrière.

Malgré tout, elle continue son métier et le public peut toujours l’apprécier sur les planches et, occasionnellement, au petit écran.

Elle fait en outre un retour au grand écran dans le film canadien «Neon Signs» (1996).

Marlène Pilaete