X

Christiane NIELSEN (1936 / 2007)

Christiane Nielsen

icone

Après avoir été remarquée au théâtre, Christiane Nielsen (née à Würzburg, Allemagne) débute à l’écran en 1957 et ne tarde pas à devenir une vedette.

 

Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Blitzmädels an die Front» (1958), «Wenn das mein grosser Bruder wüsste» (1959), «Flitterwochen in der Hölle»(1960), «Das Wunder der Malachias» (1961), «Eine hübscher als die andere» (1961), «Das Rätsel der roten Orchidee» (1962), «Meine Tochter und ich» (1963),…

Elle figure en outre au générique de la production italienne «Il moralista» (1959).

 

A la suite de son troisième mariage en 1963, qui finira par un divorce quelques années plus tard, elle s’éloigne de l’univers du cinéma et on ne la voit plus que dans un seul film en 1967.

Marlène Pilaete