X

Gusti WOLF (1912 / 2007)

Gusti Wolf

icone

Tout en menant une longue et prestigieuse carrière théâtrale, Gusti Wolf (née à Vienne, Autriche) ne dédaigne pas le Septième Art.

Elle débute à l’écran en 1937 et, jusqu’en 1940, elle figure parmi les vedettes du cinéma allemand grâce à, notamment, «Die Austernlilli» (1937), «Das Abenteuer geht weiter» (1939), «Falstaff in Wien» (1940), «Herz geht vor Anker» (1940),…

Il faut attendre ensuite «Orientexpress» (1944) pour la retrouver dans les salles obscures.

Après la guerre, elle recommence à tourner dès 1947, en tenant plutôt des seconds rôles. Jusqu’au début des années 60, elle est l’interprète de, entre autres, «Singende Engel» (1947), «Verklungenes Wien» (1951), «Die Regimentstochter» (1953), «Tolle Nacht» (1957), «Das Riesenrad» (1961), «Der Musterknabe» (1963),…

Par la suite, on ne la voit plus que dans quelques films et elle est d’avantage présente à la télévision.

Marlène Pilaete