X

Cilly FEINDT (1909 / 1999)

Cilly Feindt

icone

Célèbre artiste de cirque, réputée pour ses numéros équestres, Cilly Feindt (née à Berlin, Allemagne) se retrouve également vedette de plusieurs films de 1925 à 1935, sans pour autant abandonner sa première passion.

Durant l’époque du muet, on peut la voir par exemple dans «Die Zirkusprinzessin» (1925), «Ein Mordsmädel» (1927) et «Der Feldmarschall» (1927), tous trois produits par la compagnie créée par son père, Wilhelm Feindt.
 Elle est également l’interprète en Autriche de «Gefährdete Mädchen» (1928).

Après l’avènement du parlant, on peut notamment la voir dans «Der Sprung ins Nichts» (1931), la version allemande, tournée dans les studios Paramount de Joinville, du film américain «Halfway to Heaven» (1929).
 Sa carrière de star de l’écran s’achève avec «Ferien vom Ich» (1934) et «Leichte Kavallerie» (1935).

Par la suite, elle continue son brillant parcours en se produisant avec ses chevaux dans de nombreux pays.
 A la fin des années 40, elle est notamment engagée durant quelque temps par le célèbre «Ringling Brothers and Barnum & Bailey Circus» aux Etats-Unis, où elle finira d’ailleurs par s’installer.

Elle fait deux dernières incursions au Septième Art avec de brèves apparitions dans deux productions hollywoodiennes réalisées par Vincente Minnelli, «Gigi» (1958) et «Two Weeks in Another Town» (1962).

Marlène Pilaete