X

Jane POWELL (1929)

Jane Powell

icone

Après avoir été remarquée comme chanteuse à la radio, Jane Powell (née à Portland, Etats-Unis) débute à l’écran directement en vedette dans deux films distribués par la United Artists, «Song of the Open Road» (1944) et «Delightfully Dangerous» (1945).

Star de comédies musicales, c’est pour la M.G.M. qu’elle tourne ensuite ses films les plus connus.
On peut ainsi la voir dans, entre autres, «Holiday in Mexico» (1946), «A Date with Judy» (1948), «Two Weeks With Love» (1950), «Royal Wedding» (1951), qui lui permet de donner la réplique à Fred Astaire, «Rich, Young and Pretty» (1951), «Small Town Girl» (1953), «Seven Brides for Seven Brothers» (1954), «Hit the Deck» (1955),…
 Dans la même veine, la Warner lui offre le rôle principal de «Three Sailors and a Girl» (1953).

Après la fin de son contrat avec la M.G.M., elle tourne un dernier film musical, «The Girl Most Likely» (1957) avant de s’essayer, sans faire grande impression, à des rôles dramatiques dans «The Female Animal» (1958) et «Enchanted Island» (1958).

L’industrie cinématographique se détournant d’elle, Jane Powell continue dès lors sa carrière principalement sur scène et à la télévision.

Marlène Pilaete