X

Elisa CEGANI (1911 / 1996)

Elisa Cegani

icone

Elisa Cegani (née à Turin , Italie) débute à l’écran en 1935 dans un second rôle de «Aldebaran», réalisé par Alessandro Blasetti, dont elle devient l’actrice de prédilection puisqu’elle travaille encore sous sa direction dans une quinzaine de productions, la dernière en 1966.
 Elle devient une star en 1936 et elle est alors l’interprète de, entre autres, «Cavalleria» (1936), «La Contessa di Parma» (1937), «Ettore Fieramosca» (1938), «Retroscena» (1939), «La corona di ferro» (1941), «Harlem» (1943), «Gente dell’aria» (1943),…

Après-guerre, elle fournit d’excellentes interprétations dans, notamment, «Un giorno nella vita» (1946), «La nemica» (1952), «Nel gorgo del peccato» (1954) ou encore dans les films à sketches «Altri tempi» (1952) et «Tempi nostri» (1953).
 Elle tourne en outre «Eleonora Duse» (1947), dans lequel elle incarne la mythique actrice de théâtre.

Mais, progressivement, on lui confie des rôles de femmes plus mûres et elle commence à s’éloigner du devant de la scène.
 A un rythme un peu moins régulier, elle continue néanmoins sa carrière avec, par exemple, «La fortuna di essere donna» (1956), «Amore e chiacchiere» (1957), «Il giudizo universale» (1961), «Liola» (1964), «Al di la del bene e del male» (1977),…
 On la retrouve aussi en épouse de Jean Gabin dans «Le clan des Siciliens» (1969) d’Henri Verneuil.

Elle termine son parcours cinématographique en jouant la mère de Mariangela Melato dans «Domani si balla !» (1983).

Marlène Pilaete