X

Isa POLA (1909 / 1984)

Isa Pola

icone

Isa Pola (née à Bologne, Italie) débute à l’écran en 1926.
Elle tient pour la première fois la vedette dans le film muet «Myriam» (1929).
 On la voit ensuite dans plusieurs seconds rôles, avant qu’elle ne devienne une star grâce à «La telefonista» (1932).

Par après, elle est l’interprète de, entre autres, «Acciaio» (1933), «L’albergo della felicita» (1934), «Le scarpe al sole» (1935), «Sono stato io !» (1937), «La vedova» (1939), «Lucrezia Borgia» (1940), «Una signora dall’ovest» (1942), «I bambini ci guardano» (1943),…

Après-guerre, elle tient encore un rôle de premier plan dans «Furia» (1947), dans lequel elle incarne une épouse provocante et infidèle qui finit étranglée.
 Par la suite, elle apparaît plutôt dans des rôles plus secondaires, à l’exception de la grande bourgeoise adultère de «Ombre sul Canal Grande» (1951).

Sa filmographie s’arrête à la fin des années 50.

Marlène Pilaete