X

Dina SASSOLI (1920 / 2008)

Dina Sassoli

icone

Lauréate d’un concours organisé par le magazine "Film" et la firme de production "Scalera" afin de lancer de nouveaux visages dans le monde du cinéma, Dina Sassoli (née à Rimini, Italie) débute à l’écran en 1939.

En 1941, elle a la chance d’être choisie pour tenir le rôle principal de «I promessi sposi», qui en fait une star.
 En 1942, elle est l’interprète de «Capitan tempesta», «Il leone di Damasco», «Don Giovanni», «Perdizione», «La morte civile» et «Colpi di timone».

En 1943, elle entame le tournage du très bon mélodrame «Nessuno torna indietro», en compagnie de six autres grandes vedettes féminines de l’époque, Doris Duranti, Elisa Cegani, Maria Denis, Mariella Lotti, Valentina Cortese et Maria Mercader.
 Ce film, dans lequel elle incarne une infortunée tuberculeuse, n’est distribué, à cause des évènements qui secouent alors l’Italie, qu’en 1945.

Après-guerre, elle tient encore quelques rôles principaux, comme dans «Felicita perduta» (1946) ou encore «Rondini in volo» (1949) mais incarne aussi des personnages plus secondaires, par exemple dans «Due lettere anonime» (1945), «Il mulino del Po» (1949), «Signorinella» (1949),…
 Par la suite, c’est surtout dans cette dernière catégorie qu’on la retrouve et, dès 1954, sa filmographie est nettement plus réduite.

Mais cela ne semble pas poser de problème à l’actrice, qui a découvert de nouveaux horizons et accorde sa préférence au théâtre.

Marlène Pilaete