X

Christine CARERE (1930 / 2008)

Christine Carère

icone

Christine Carère (née à Dijon, France) débute à l’écran en 1950.
 Quelques années plus tard, elle devient une jeune vedette prometteuse du cinéma français.

Elle est l’interprète de, entre autres, «Sang et lumière» (1953), «Tout chante autour de moi» (1954), «Don Juan» (1955), «Les collégiennes» (1956), «Bonjour jeunesse» (1956), «Printemps à Paris» (1956),…
 Elle est également une des protagonistes de «La nuit des suspectes» (1957), tiré d’une pièce de théâtre qui servira aussi de base, bien des années plus tard, à «Huit femmes» (2001) de François Ozon.

Parmi ses autres films, on peut citer, notamment, la co-production franco-allemande «Le chemin du paradis» (1955), qui lui permet de jouer aux côtés du populaire Georges Guétary, ou encore deux films italiens, «Terza liceo» (1954) et «Una donna libera» (1956).

A la fin des années 50, elle tourne trois productions américaines pour la 20th Century Fox, «A Certain Smile» (1958), «Mardi Gras» (1958) et «A Private’s Affair» (1959).
 C’est l’apogée de sa carrière.

Par la suite, elle est absente des écrans durant plusieurs années et on ne la revoit plus que dans un seul film, «I Deal in Danger» (1966), toujours pour la Fox.

Mariée depuis 1957 au comédien Philippe Nicaud, elle se consacre désormais principalement à la vie de famille.

On aura cependant la surprise de retrouver son nom parmi les scénaristes de «La cage aux folles 3» (1985).

Marlène Pilaete