X

Irma CORDOBA (1913 / 2008)

Irma Cordoba

icone

Irma Cordoba (née à Buenos Aires, Argentine) débute à l’écran en 1932 dans un film qui n’est pas distribué en raison de problèmes techniques de sonorisation.

C’est finalement en 1935 qu’elle retourne sur les plateaux de tournage et devient une vedette du cinéma argentin.

Jusqu’en 1947, elle est l’interprète de, entre autres, «Noches de Buenos Aires» (1935), «Los muchachos de antes no usaran gomina» (1937), «Fuera de la ley» (1937), «Atorrante» (1939), «Ultimo refugio» (1941), «Una luz en la ventana» (1942), «Delirio» (1944), «Deshojando margaritas» (1946), «Navidad de los pobres» (1947),…

Par la suite, sa filmographie est plus irrégulière et ne s’enrichit plus que d’une dizaine de titres, le dernier en 1996.

Durant sa carrière, l’actrice ne se limite pas au Septième Art.
 Elle connaît également un brillant parcours théâtral et se produit à la radio et à la télévision. Dans ce dernier domaine, on peut citer, notamment, les séries «Mi marido y mi padrino» en 1957 et «El precio del poder» en 1992.

Marlène Pilaete