X

Eileen HERLIE (1919 / 2008)

Eileen Herlie

icone

Eileen Herlie (née à Glasgow, Royaume-Uni) se lance sur les planches en 1938.
 Sa carrière progresse d’année en année et, en 1946, «L’aigle à deux têtes» la propulse sur le devant de la scène.
 De nombreuses autres pièces vont suivre, parmi lesquelles «The Matchmaker» qu’elle joue en 1954 dans son pays natal et de 1955 à 1957 à Broadway.

Cette grande vedette de théâtre a également à son actif dix films, le premier étant «Hungry Hill» (1946).
 Dans les années 50, elle est l’interprète, pour le cinéma britannique, de «The Angel with the Trumpet» (1950), «The Story of Gilbert and Sulivan» (1953), «Isn’t Life Wonderful ?» (1953), «For Better for Worse» (1954) et «She Didn’t Say No !» (1958).

Elle incarne en outre la reine Gertrude dans deux versions cinématographiques de «Hamlet», une en Angleterre avec Laurence Olivier en 1948 et l’autre aux Etats-Unis avec Richard Burton en 1964.
 On la voit enfin dans le film américain «Freud» (1962) et dans la co-production américano-anglaise «The Seagull» (1969).

Aux U.S.A., l’actrice devient une figure familière de la télévision grâce au soap «All My Children», dans lequel elle apparaît dès 1976.

En juin 2008, elle figurait encore dans un des épisodes de la série.

Marlène Pilaete