X

Evelyn KEYES (1916 / 2008)

Evelyn Keyes

icone

Evelyn Keyes (née à Port Arthur, Etats-Unis) débute à l’écran en 1938.
 Après plusieurs seconds rôles, parmi lesquels celui de Suellen, la sœur de Scarlett, dans «Gone with the Wind» (1939), elle signe en 1940 avec la Columbia et ne tarde pas à en devenir une des vedettes.

Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Before I Hang» (1940), «Here Comes Mr Jordan» (1941), «Flight Lieutenant» (1942), «Nine Girls» (1944), «A Thousand and One Nights» (1945), «Al Jolson Story» (1946), «Johnny O’Clock» (1947), «The Mating of Millie» (1948), «Mr. Soft Touch» (1949), «The Killer That Stalked New York» (1950),…

Dès le début des années 50, elle poursuit sa carrière pour d’autres compagnies et on peut ainsi la voir dans, notamment, «Iron Man» (1951), «The Prowler» (1951), «99 River Street» (1953), «Hell’s Half Acre» (1954),…
 Elle tourne en outre «C’est arrivé à Paris» (1952) en France et «Rough Shoot» (1953) en Angleterre.
 Elle figure pour la dernière fois en haut de l’affiche dans «Top of the World» (1955).

Après avoir incarné l’épouse de Tom Ewell dans «The Seven Year Itch» (1955), un des grands succès de Marilyn Monroe, et fait une apparition dans «Around the World in Eighty Days» (1956), elle ne travaille presque plus pour le cinéma.
 On peut encore l’apercevoir, de temps à autre, sur scène ou à la télévision.

Durant son parcours, Evelyn Keyes fait aussi parler d’elle par sa vie sentimentale assez agitée.
 On mentionnera par exemple ses mariages avec le musicien Artie Shaw et les réalisateurs Charles Vidor et John Huston, ainsi que sa liaison avec le producteur Mike Todd.

Marlène Pilaete