X

Jo STAFFORD (1917 / 2008)

Jo Stafford

icone

Jo Stafford (née à Coalinga, Etats-Unis) figure parmi les grandes stars de la chanson des années 40 et 50.
 Elle se fait d’abord connaître au sein du groupe «The Pied Pipers», avant de poursuivre une carrière en solo.

Parmi les titres les plus connus de son répertoire, on peut citer, entre autres, «Long Ago (and Far Away)» en 1944, «That’s for Me» en 1945, «No Other Love» en 1950, «Shrimp Boats» en 1951, «You Belong To Me» et «Jambalaya» en 1952, «Make Love to Me !» en 1953, «Suddenly There’s a Valley» en 1955,…
 Dans un registre plus léger, elle est également connue pour avoir enregistré, avec son mari Paul Weston, quelques albums de chansons parodiques sous le nom de Jonathan et Darlene Edwards.

Durant la seconde guerre mondiale et le conflit de Corée, elle participe à des tournées destinées à remonter le moral des troupes.
 Cette activité lui vaudra le surnom de «G.I. Jo».

Le cinéma n’occupe qu’une place tout à fait secondaire dans sa carrière et, dans ce domaine, on ne lui demande pas de jouer la comédie.

A la fin des années 30 et dans les années 40, elle se contente alors d’agrémenter de ses dons vocaux plusieurs films parmi lesquels, «Honolulu» (1939), «Las Vegas Nights» (1941), «Ship Ahoy» (1942), «Girl Crazy» (1943), «Jam Session» (1944) ou encore «Rhythm Round-Up» (1945).

Marlène Pilaete