X

June TRAVIS (1914 / 2008)

June Travis

icone

June Travis (née à Chicago, Etats-Unis) débute à l’écran en 1935 à la Warner, d’abord dans des petits rôles.

Dès 1936, elle en devient une des vedettes de second plan et est alors l’interprète de, entre autres, «Ceiling Zero» (1936), «Jailbreak» (1936), «Bengal Tiger» (1936), «Love Is on the Air» (1937), «Over the Goal» (1937), «Over the Wall» (1938),…

Elle travaille également pour d’autres firmes, notamment la Republic.
 Cette compagnie, spécialisée dans les productions à petit budget, lui offre la tête d’affiche féminine de «Join the Marines» (1937), «Circus Girl» (1937), «Exiled to Shanghai» (1937), «The Night Hawk» (1938) et «Federal Man-Hunt» (1938).

Elle se retire en 1939 et se marie l’année suivante.

Par la suite, elle ne revient au cinéma qu’à deux reprises, pour «The Star» (1952), dont la figure centrale est Bette Davis, et «Monster A Go-Go» (1965), un film d’horreur de série Z.

Elle se produit en outre occasionnellement au théâtre.

Marlène Pilaete