X

Eleanor HOLM (1913 / 2004)

Eleanor Holm

icone

Montrant des dons pour la natation dès l’enfance, Eleanor Holm (née à New York, Etats-Unis) participe à deux Jeux Olympiques consécutifs.
 En 1928, elle se classe cinquième en 100 mètres dos et, en 1932, elle gagne la médaille d’or dans la même catégorie.
 La championne remporte également bon nombre de titres nationaux durant la période 1927-1936.

Après sa victoire aux Jeux de 1932, elle signe avec la compagnie cinématographique Warner mais ce contrat n’aboutit à aucun rôle d’actrice.
 En 1933, le musicien Art Jarrett devient son premier mari et, tout en continuant sa carrière sportive, elle chante avec lui dans des night-clubs.

En 1936, elle est sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Berlin mais, durant le voyage en bateau qui l’emmène vers l’Allemagne, elle est exclue de l’équipe par le controversé président du comité olympique américain Avery Brundage. Une soirée un peu trop arrosée en aurait été la cause.
 La jeune femme affirmera que ce n’était qu’un prétexte et que son éviction était due à une certaine rancœur de Brundage à son égard.
 Cette affaire fait la une des journaux et la célébrité d’Eleanor Holm est désormais renforcée.

Elle passe professionnelle et, en 1937, devient une des vedettes du fastueux spectacle «Aquacade», qui, comme son nom l’indique, fait la part belle aux numéros aquatiques, et qui remporte notamment un triomphe à l’exposition universelle de New York (1939-1940).
 En 1939, elle épouse le producteur du show, Billy Rose, dont elle divorcera en 1954.

En 1938, elle tient la tête d’affiche féminine du film «Tarzan’s Revenge», avec, dans le rôle de l’homme-singe, Glenn Morris, champion olympique de décathlon en 1936.

Cela restera la seule tentative de Hollywood de la transformer en comédienne, le reste de sa filmographie se composant de quelques apparitions dans son propre rôle dans quelques documentaires.

Marlène Pilaete