X

Margaret LEAHY (1902 / 1967)

Margaret Leahy

icone

Alors qu’elle travaille dans un magasin, Margaret Leahy (née à Londres, Grande-Bretagne) décide de participer au concours lancé le 11 septembre 1922 par le magazine britannique "Daily Sketch", en partenariat avec la compagnie cinématographique américaine First National.
 La gagnante est assurée de jouer le second rôle féminin du film «Within the Law», en compagnie de la grande star hollywoodienne Norma Talmadge, et un nombre impressionnant de jeunes filles anglaises envoient leur candidature.

C’est finalement Margaret Leahy qui est choisie le 14 novembre. On l’envoie alors en tournée à travers le pays, où elle est reçue comme une célébrité.
 Elle s’embarque pour les Etats-Unis le 25 novembre. La machine publicitaire ayant également bien fonctionné au pays de l’Oncle Sam, la jeune fille bénéficie d’un accueil enthousiaste à son arrivée le 3 décembre.

Par la suite, le réalisateur Frank Lloyd, en charge de «Within the Law», lui fait tourner des bouts d’essai, qu’il considère comme peu convaincants.
 Le rôle prévu pour la débutante est finalement attribué à une artiste plus expérimentée, Eileen Percy.

Estimant que de grands dons d’actrice ne sont pas nécessaires pour jouer dans une comédie, Joseph Schenck, patron de la First National, décide alors d’en faire la vedette féminine de «The Three Ages» (1923), aux côtés de Buster Keaton. Ni particulièrement bonne ou mauvaise, elle n’y fait pas grande impression.
 On la retrouve toutefois dans la liste des Wampas Baby Stars de 1923, établie pour la deuxième année consécutive par une association de publicitaires et regroupant des comédiennes destinées à accéder au statut d’étoile.

Mais l’histoire s’arrête là : Margaret Leahy ne fera pas d’autre film, restera aux Etats-Unis et travaillera comme décoratrice d’intérieur.

Selon certaines sources, sa mort, en 1967, serait due à un suicide.

Marlène Pilaete