X

Marion TALLEY (1906 / 1983)

Marion Talley

icone

Passionnée par le chant depuis l’enfance, Marion Talley (née à Nevada, Etats-Unis) passe une audition au Metropolitan Opera de New York alors qu’elle est encore adolescente.
 Le jury reconnaît ses dons et lui conseille de continuer à se perfectionner.

Elle suit ces recommandations et arrive finalement à ses fins.
 En 1926, elle paraît en effet sur la scène du Metropolitan Opera en Gilda dans «Rigoletto».
 A l’époque, elle est la plus jeune cantatrice jamais engagée par la prestigieuse maison. Elle y passe quelques saisons et y est l’interprète de, notamment, «La flûte enchantée» ou encore «Lucia di Lammermoor».

En 1926 et 1927, elle apparaît dans quelques courts-métrages musicaux «Vitaphone» produits par la Warner.
 Elle n’y joue aucun rôle d’actrice et est simplement filmée en train de chanter.

En 1929, elle se retire.
 Après quelques années, elle fait son retour sur scène mais sa carrière est désormais plus discrète qu’à l’époque où elle travaillait au Metropolitan Opera.
 On peut notamment la voir à l’opéra de Chicago en 1934 et, de 1936 à 1938, elle chante aussi à la radio.

En 1936, la firme Republic, inspirée sans doute par le succès remporté par la diva Grace Moore à la Columbia, engage Marion Talley pour être la star du film «Follow Your Heart». Elle y incarne la fille d’une vedette d’opéra qui devient elle-même une star dans le même domaine, malgré l’opposition de sa mère.

Au cours des années 40, elle disparaît du devant de la scène et son nom s’enfonce dans l’oubli.

Marlène Pilaete