X

Ann BLYTH (1928)

Ann Blyth

icone

Après avoir travaillé à la radio et tenu, en 1941 et 1942, un bon rôle dans la pièce «Watch on the Rhine» à Broadway, Ann Blyth (née à Mount Kisco, Etats-Unis) débute à l’écran en 1944 dans plusieurs comédies musicales.

Son interprétation dans le film noir «Mildred Pierce» (1945), dans lequel elle incarne la fille gâtée et malveillante de Joan Crawford, attire l’attention sur elle.
 Elle devient rapidement une jeune vedette prometteuse et est l’interprète de, entre autres, «Swell Guy» (1946), «Killer McCoy» (1947), «Mr. Peabody and the Mermaid» (1948), «Once More, My Darling» (1949),…

Sa carrière de star est à son apogée dans les années 50 et elle tourne, notamment, «Our Very Own» (1950), «Katie Did It» (1951), «Sally and Saint Anne» (1952), «The World in His Arms» (1952), «All the Brothers Were Valiant» (1953), «The King’s Thief» (1955),…

Hollywood se rappelle aussi de ses dons vocaux, qui agrémentent alors «The Great Caruso» (1951), «Rose Marie» (1954), «The Student Prince» (1954) et «Kismet» (1955).

Son parcours cinématographique s’achève avec «The Helen Morgan Story» (1957).

Par la suite, on la voit principalement sur scène dans des spectacles musicaux et elle travaille aussi de temps à autre pour la télévision.

Marlène Pilaete