X

Eva TANGUAY (1878 ?1879 ? / 1947)

Eva Tanguay

icone

Sur scène depuis l’enfance, Eva Tanguay (née à Marbleton, Canada) se fait connaître aux Etats-Unis.
 Au début du vingtième siècle, elle devient une grande star de music hall et une des femmes les mieux payées dans ce domaine.

Si elle devient célèbre, ce n’est pas vraiment pour sa voix et son physique, qui n’ont rien d’exceptionnel, mais bien pour sa personnalité exubérante, sa vivacité, son charisme, son sens du spectacle et de la publicité, et ses costumes extravagants et parfois osés pour l’époque.

En 1902, un court-métrage la montre exécutant une danse extraite de la comédie musicale «The Chaperons», dont elle est alors une des vedettes à Broadway.
 En 1916, elle est l’interprète et la productrice du film «Energetic Eva», dont on n’est pas sûr qu’il ait été distribué dans les salles obscures.
 Elle est ensuite la vedette de «The Wild Girl» (1917), dans lequel elle incarne une héritière élevée comme un garçon dans un camp de gitans.
 C’est sa dernière apparition à l’écran.

Elle perd une partie de sa considérable fortune lors de la crise de 1929 et les années 30 sont une décennie difficile pour l’artiste.
 Durant cette période, elle connaît en effet plusieurs ennuis de santé et se retire du show-business.

En 1953, elle est incarnée par Mitzi Gaynor dans «The I Don’t Care Girl», du titre d’une de ses chansons les plus connues, «I Don’t Care».

Marlène Pilaete