X

Rosie (1892 / 1970) et Jenny (1892 / 1941) DOLLY

Rosie Dolly et Jenny Dolly sisters

icone

A la fin de la première décennie du 20ème siècle, les Dolly Sisters (nées à Budapest, Hongrie) se lancent dans l’univers du spectacle aux Etats-Unis, pays où elles ont émigré.
 Leur carrière est définitivement lancée lorsqu’elles figurent parmi les vedettes des «Ziegfeld Follies» en 1911.
 Devenues de grandes stars du music-hall, elles se produisent aux U.S.A et, dès le début des années 20, en Angleterre et en France.

Le cinéma américain leur offre quelques rôles dans les années 10.
 Jenny est ainsi la vedette de «The Call of the Dance» (1915), dans lequel elle incarne une jeune fille d’un milieu défavorisé qui devient une danseuse célèbre.
La même année, Rosie est une ravissante tentatrice provoquant le divorce de Lillian Gish et menant son mari au suicide par ses infidélités dans «The Lily and the Rose».

En 1918, les jumelles sont les étoiles de «The Million Dollar Dollies», un film contant les aventures mouvementées de deux sœurs cherchant à sortir un maharadjah de l’état hypnotique dans lequel l’a plongé son malfaisant oncle.

A la fin des années 20, elles se retirent du show-business.
 En 1933, Jenny est victime d’un grave accident de voiture et doit subir plusieurs opérations de chirurgie esthétique.
 Après cette épreuve, elle n’est plus la même et elle finit par se suicider en 1941. Rosie lui survivra une trentaine d’années.

En 1945, on les retrouve, sous les traits de Betty Grable et June Haver, dans «The Dolly Sisters», une somptueuse biographie filmée qui leur est consacrée.

Marlène Pilaete