X

Sally FIELD (1946)

Sally Field

icone

Fille de l’actrice Margaret Field, Sally Field (née à Pasadena, Etats-Unis) devient d’abord célèbre à la télévision grâce aux séries «Gidget» (1965-1966) et «The Flying Nun» (1967-1970).

Elle débute au cinéma en étant une des vedettes du western «The Way West» (1967).
Il faut ensuite attendre près de dix ans pour la revoir sur grand écran avec «Stay Hungry» (1976).

Devenue une star du Septième Art, elle est alors l’interprète de, entre autres, «Norma Rae» (1979), qui lui vaut l’Oscar de la meilleure actrice et le Grand Prix d’Interprétation au festival de Cannes, «Absence of Malice» (1981), «Kiss Me Goodbye» (1982), «Places in the Heart» (1984), pour lequel on lui décerne un second Oscar, «Murphy’s Romance» (1985), «Surrender» (1987), «Steel Magnolias» (1989), «Not Without My Daughter» (1991), «Mrs. Doubtfire» (1993), «Forrest Gump» (1994), «Eye for an Eye» (1996),…

Elle est en outre la partenaire de Burt Reynolds, avec qui elle est intimement liée durant quelques années, dans «Smokey and the Bandit» (1977), «The End» (1978), «Hooper» (1978) et «Smokey and the Bandit II» (1980).

Dès la seconde moitié des années 90, elle travaille moins pour le cinéma et c’est le petit écran qui se l’approprie la plupart du temps.

On peut notamment citer sa participation aux séries «ER» et «Brothers and Sisters».

Marlène Pilaete