X

Faye EMERSON (1917 / 1983)

Faye Emerson

icone

Faye Emerson (née à Elizabeth, Etats-Unis) débute à l’écran en 1941 et devient rapidement une vedette.
 Elle est alors l’interprète de, entre autres, «Lady Gangster» (1942), «Secret Enemies» (1942), «Find the Blackmailer» (1943), «The Mask of Demetrios» (1944), «Danger Signal» (1945), «Hotel Berlin» (1945),…

En décembre 1944, elle épouse un des fils du président Roosevelt, Elliott, dont elle divorcera en 1950.
 Ce mariage fait bien sûr les choux gras de la presse. La Warner en profite pour ressortir en 1945 un film qu’elle avait tourné en 1942, «Murder in the Big House», en lui donnant un nouveau titre : «Born for Trouble».
La firme fait ainsi d’une pierre deux coups car cette production bénéficie de la notoriété accrue de Faye Emerson ainsi que de la présence au générique de Van Johnson, devenu entre-temps une star de la M.G.M.

Après «Nobody Lives Forever» (1946), sa filmographie s’interrompt durant quelques années.
 A la fin des années 40, elle se lance dans la télévision et remporte notamment un grand succès comme présentatrice de talk shows. Le public admire sa présence, son glamour et ses robes décolletées, qui font beaucoup parler d’elles. Elle devient alors une des personnalités télévisuelles les plus en vue de son époque.

Outre son activité au petit écran, elle se produit aussi de temps à autre au théâtre.
 Elle ne fait plus qu’un seul retour au Septième Art dans «Guilty Bystander» (1950).

Au début des années 60, fortune faite, elle décide de se retirer et finit par s’installer en Europe.

Marlène Pilaete