X

Gail RUSSELL (1924 / 1961)

Gail Russell

icone

Gail Russell (née à Chicago, Etats-Unis) débute à l’écran en 1943 et devient une star l’année suivante.
 Elle est alors l’interprète de, entre autres, «The Uninvited» (1944), «Our Hearts Were Young and Gay» (1944), «Salty O’Rourke» (1945), «The Bachelor’s Daughters» (1946), «Calcutta» (1947), «Night Has a Thousand Eyes» (1948), «Moonrise» (1948), «El Paso» (1949), «Captain China» (1950), «The Lawless» (1950),…

Elle est également une excellente partenaire pour John Wayne dans «Angel and the Badman» (1947) et «Wake of the Red Witch» (1948).

Peu sûre d’elle et très instable psychologiquement, elle se réfugie progressivement dans la boisson. Les compagnies hollywoodiennes ne l’estimant plus assez fiable, sa carrière s’arrête après «Air Cadet» (1951).

Durant les années qui suivent, c’est plutôt à la rubrique des faits divers que l’on retrouve son nom, notamment pour conduite en état d’ivresse.

John Wayne lui permet de revenir à l’écran dans «Seven Men from Now» (1956), un western produit par sa compagnie, la Batjac.
 Par la suite, elle tourne encore trois films, «The Tattered Dress» (1957), «No Place to Land» (1958) et «The Silent Call» (1961).

Malheureusement, l’alcool finit par avoir raison d’elle et, à l’âge de trente-six ans, elle est retrouvée morte à son domicile, victime d’une crise cardiaque.

Marlène Pilaete