X

Claudine DUPUIS (1924 / 1991)

Claudine Dupuis

icone

Claudine Dupuis (née à Paris, France) débute à l’écran en 1945 et devient une vedette dès 1947.
 Cette brune sensuelle est la protagoniste de, entre autres, «Fort de la solitude» (1947), «Le crime des justes» (1948), «Sergil chez les filles» (1951), «La fille perdue» (1953), «Adorables démons» (1956),…

Elle est en outre l’interprète de huit films sous la direction d’Alfred Rode, qu’elle épouse en 1951 : «Cargaison clandestine» (1947), «Boîte de nuit» (1950), «Tourbillon» (1952), «C’est la vie parisienne» (1954), «La môme Pigalle» (1955), «La fille de feu» (1957), «Visa pour l’enfer» (1958) et «Dossier 1413» (1960).

L’actrice tourne également «Gli inesorabili» (1950), «Il bivio» (1951), «Beatrice Cenci» (1956) et «I dritti» (1957) en Italie et «La fierecilla domada» (1955), «Cita imposible» (1958), «Cuatro en la frontera» (1958) et «Los cobardes» (1959) en Espagne.
 Elle est aussi la tête d’affiche féminine du film belge «La maudite» (1949) et figure au générique de la production allemande «Ball der nationen» (1954).

Elle disparaît des écrans en 1961.

Marlène Pilaete